Menu

MANDALAY, CITÉ DES JOYAUX

 

  • Moines novices Myanmar
  • Mandalay, panorama de la ville
  • Mandalay, vue de la colline
  • Mandalay, pont d'Ubein
  • Mandalay, pont d'Ubein

Dans son célèbre poème Sur la route de Mandalay, Rudyard Kipling exprimait son admiration pour ce joyau du nord du Myanmar. De son côté, George Orwell évoque Mandalay et ses environs dans son roman Une histoire birmane. Ces écrits ont sans doute contribué à faire de cette ville l’une des destinations parmi les plus emblématiques du Myanmar. Héritage bouddhique remarquable, richesse culturelle et atmosphère sereine sont une invitation à explorer en profondeur Mandalay et sa région.

 

Pourquoi aller à Mandalay ?

Mandalay, moines

 

Mandalay est la seconde plus grande ville du Myanmar après Yangon. Dernière capitale royale du Myanmar, elle recèle un fabuleux patrimoine ce qui lui vaut la réputation de capitale culturelle du pays. Pagodes et monastères, majestueux et tranquilles, témoignent de la force de la culture bouddhique de la ville. Le patrimoine architectural religieux compte également nombre d’églises, temples hindous et mosquées. Une multitude de marchés, d’étals de rue et de maisons de thé très animées. Mandalay est également réputée pour ses performances artistiques, dont les spectacles traditionnels de marionnettes et le théâtre.


Mandalay est également le point de départ pour visiter une vaste région qui abrite trois anciennes capitales royales du pays.

 

 

Que faire à Mandalay?

Mandalay, vue de sa colline

 

Située sur une boucle du fleuve Irrawady, Mandalay au centre de la Birmanie, compte environ 1 million d’habitants. Malgré une circulation anarchique, le bruit et la pollution, il est relativement facile d’y circuler et de s’y repérer, en particulier dans le centre-ville où se trouvent de nombreux temples et marchés.


Le patrimoine bouddhique est incontournable pour comprendre la culture birmane. Les sites principaux à visiter s’étendent sur la colline de Mandalay et dans ses environs.

 

Mandalay, la colline vue du ciel

 

La colline de Mandalay (240 mètres) domine la ville et la plaine en contrebas. Lieu de pèlerinage important pour les bouddhistes birmans, elle abrite une série de temples et de sanctuaires. 4 escaliers couverts installés aux 4 points cardinaux mènent au sommet. La plupart des visiteurs et pèlerins gravissent les 1729 marches de l’escalier sud, avec à l’entrée ses magnifiques chinthe gardiens (mi-lion, mi-dragon), les autres empruntent une petite route très étroite, et accèdent directement au sommet grâce à un escalier mécanique et un ascenseur. En fin de journée, touristes et locaux se retrouvent pour contempler la vue spectaculaire sur la ville et le fleuve Irrawaddy.

 

Mandalay, pagode de Kuthodaw

 

Située au nord de Mandalay, la pagode de Kuthodaw Paya est constituée d’une multitude de stupas blancs alignés. Chacun d’eux abrite une stèle de marbre sculptée recto-verso de 1,53 mètres de hauteur, 10,7 cm de large et 13 cm d’épaisseur. L’ensemble compose le Triptika, “le plus grand livre du monde”, un vaste recueil de textes fondateurs sur lesquels s’appuient l’ensemble des courants bouddhistes”. Ce livre gigantesque est réparti en deux lieux à proximité l’un de l’autre. 729 stèles sont disposées autour du stupa d’or de Kuthodaw Paya, les 1 774 autres sont rassemblées autour du stupa d’or de la pagode Sandamuni. Ces site sacrés où résonnent les cloches et où les moines flânent le long des passages couverts, méritent que l’on s’y arrête.

 

Mandalay, monastère Shwe Kyaung

 

Le monastère de Shwe Kyaung (Palais d’or) est l'un des plus beaux exemples de constructions de monastère en bois traditionnel du 19ème siècle dans le pays. Situé au coeur de Mandalay, à proximité du fleuve Irrawaddy vous y passerez un moment suspendu, hors du temps. Aussi connu sous le nom de Shwenandaw Kyaung, ce bâtiment en bois de teck très finement sculpté, faisait partie à l’origine du Palais Royal d'Amarapura. Il a été déplacé et démonté à deux reprises et converti en monastère en 1880. Doté de belles façades, de portes et de fenêtres en bois finement sculptées, il a survécu aux bombardements qui touchèrent Mandalay pendant la Première Guerre mondiale. C’est l’un des sites religieux les mieux préservés.

 

Mandalay, Palais Royal

 

Difficile d’échapper à l’imposant et spectaculaire Palais Royal. Situé au centre d’une vaste douve, le palais fut restauré après sa destruction au cours de la Première Guerre mondiale. Les bâtiments ont des fonctions administratives et abritent l’armée birmane, mais la partie centrale où se trouvent le palais royal et le musée se visite. N’hésitez pas à vous joindre aux couples birmans qui admirent le coucher du soleil depuis le bord des douves.

 

Mandalay, marché

 

Le marché Zegyio situé en plein coeur du centre ville, vous permettra d'avoir un aperçu de la vie quotidienne à Mandalay. Cet immense marché n’a pas son pareil pour les produits colorés, tissus et livres ainsi que les étals, où l’on peut prendre un thé ou un café. Parcourir à vélo les ruelles poussiéreuses à l’est du Palais offre une belle occasion de profiter de la tranquillité de Mandalay.

 

Mandalay, marché feuilles d'or

 

Ne manquez pas le quartier des fabricants de feuilles d’or. Des ouvriers utilisent une méthode artisanale ancestrale, pour transformer quelques grammes d’or en feuilles rectangulaires extrêmement fines de 3 microns. Le procédé est long et physique. De nombreuses heures sont passées à manier un marteau de 3 kg, pour obtenir ces feuilles de 2,5 cm2 qui seront utilisées ensuite de nombreuses façons, par les pèlerins qui les fixent sur la statue de Bouddha, ou par de nombreux professionnels, pour restaurer, décorer, des oeuvres d’art, des meubles, des monuments etc. 

 

Mandalay, marché aux jades

 

Le plus important marché aux jades du monde se trouve au sud de la ville. Ce marché regroupe plus de 1 000 ateliers et boutiques, plus de 100 000 personnes s’y retrouvent chaque jour, pour produire et échanger cette gemme précieuse et tant convoitée. Vous y verrez  des pierres brutes ou polies, bracelets, médaillons, bijoux, et, plus rare... des cabochons en jadéite vert émeraude. Le marché du jade est en plein essor en Birmanie, et les ventes organisées par l’état battent des records. Il est considéré par certains comme un véritable outil de développement du pays.

 

Rayonner aux alentours de Mandalay ?

La région de Mandalay concentre non seulement la plus vaste population du nord du Myanmar mais abrite également la capitale actuelle Naypyidaw et trois anciennes capitales royales (hormis Mandalay) : Amarapura, Ava et Bagan, toutes dignes d’un grand intérêt.

 

Mandalay, pont d'Ubein

 

Situé dans l’ancien royaume d’Amarapura à environ 11 km (20 minutes en voiture) au sud de Mandalay, le pont d’U Bein, construit à partir de 1849, est sans doute le lieu le plus photographié et certainement le plus emblématique de la région de Mandalay. On dit de lui, qu’il est le plus ancien et le plus long pont en teck du monde. Construit sur le lac Taungthaman, il le traverse sur 1,2 km et aboutit près de la pagode Kyauktawgyi Paya. Il est conseillé d’y aller plutôt au lever de soleil au moment où le pont est emprunté par les moines et les villageois. En fin d’après midi, le lieu est de toute beauté, mais il y a beaucoup de monde.

 

Mandalay, région d'Amarapura

 

les sites bouddhiques de Maha Ganayon Kyaung et Pahtodawgyi valent une visite. Ne manquez pas non plus le monastère moins connu de Kyo Aung Sanda. La bicyclette est un excellent moyen d’explorer les environs.

 

Mandalay, pont d'Ava

 

Située à environ 20 km au sud de Mandalay, Ava, capitale impériale des royaumes birmans entre les XIVe et XIXe siècles, semble un monde à part, éloigné de tout. Les stupas, monastères et temples confèrent un réel charme à la petite ville d’Ava. Bagaya Kyaun, un monastère en bois et Nanmyin, la tour de l’horloge, font partie des sites remarquables.

 

Région de Mandalay, Bagan au coucher du soleil

 

Bagan, à environ 180 km à l’ouest de Mandalay, semble appartenir à des temps immémoriaux. Vous serez tout simplement ébloui par ce site archéologique, l’un des plus importants au monde. À son apogée du XIe au XIIIe siècle, ce lieu, qui couvre une surface de 50 km2, était autrefois la terre de quelque 10 000 temples bouddhiques, pagodes et monastères. Aujourd’hui, Bagan compte environ 2 500 édifices. Une balade à vélo est un moyen formidable de circuler dans cet endroit magique. Un survol en montgolfière, au lever du soleil, est également une expérience inoubliable. Un voyage à Mandalay sans explorer Bagan serait incomplet.

 

 

Où manger à Mandalay ?

Mandalay, à table !

 

Les saveurs chinoises, indiennes et thaïes inspirent fortement la cuisine birmane. Traditionnellement, la scène culinaire de Mandalay propose un excellent choix de maisons de thé et d’étals de rue. Ces dernières années, le développement du tourisme a contribué plus que jamais à élargir la palette de restaurants de la ville.


Green Elephant, une chaîne birmane de plus en plus réputée, propose de superbes salades de feuilles de thé et des currys. Tous les produits proviennent du jardin du restaurant. Super 81, surtout fréquenté par les expatriés, sert du canard vapeur et autres délices chinois tandis que Lashio Lay propose des spécialités de l’État Shan. Au menu, du tofu frit et des salades de papaye. Le délicieux Peacock Lodge hotel sustente aussi bien ses clients que les non-résidents. Goûtez les mangues du jardin et les excellents poissons d’eau douce.

 

Réserver mon vol vers Mandalay, avec THAI